Accueil $ Le fil d'actus $ Rencontre avec Cyril Ducoudray, responsable technique du bureau d’études Amperiance
cyril ducoudray bureau études amperiance

Rencontre avec Cyril Ducoudray, responsable technique du bureau d’études Amperiance

Avr 20, 2021 | Le fil d'actus

Cyril, que dit ton portrait chinois ?

Si tu étais…

  • Si j’étais un métier, je serais un ébéniste car depuis petit j’ai toujours aimé l’odeur du bois et travailler le bois.
  • Si j’étais un animal, je serais un oiseau pour évoluer en 3D. Voler ou faire voler, cela m’a toujours émerveillé.
  • Si j’étais une saison, je serais le printemps parce que c’est la sortie des mauvais jours.
  • Si j’étais une ville, je serais Londres car j’adore l’ambiance de cette ville et c’est cosmopolite.
  • Si j’étais un monument, je serais la Tour Eiffel pour sa splendeur et son âge.
  • Si j’étais un sport, je serais le VTT pour le côté nature et adrénaline.
  • Si j’étais une couleur, je serais le bleu, ma couleur préférée.
  • Si j’étais une innovation, je serais la musique numérique car je me vois encore avec mon radio cassette et mes écouteurs en mousse au collège (rires).
  • Si j’étais un engagement, je serais la droiture.
  • Si j’étais un défaut, je serais l’impatience.
  • Si j’étais un des cinq sens, je serais la vue car il y a tellement de choses à voir et à s’émerveiller. 
  • Si j’étais une partie du corps humain, je serais les mains car je suis très manuel et sans mes mains je suis perdu.
  • Si j’étais un sandwich, je serais le pan bagnat.
  • Si j’étais un aliment que je déteste, je serais les abats.
  • Si j’étais une chanson, je serais Les lacs du Connemara.
  • Si j’étais une célébrité, je serais Alain Prost pour son sens de la gagne et du danger. Il a eu très peu d’accidents au cours de sa carrière, c’était un pilote incroyable.
  • Si j’étais une émission de télé, je serais le Juste prix car c’est une émission qui m’a beaucoup marquée car je ne la supportais plus. (rires)
  • Si j’étais un livre, je serais “Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus” de John Gray car c’est un livre qui m’a beaucoup marqué et ça m’a explosé au visage. 

Quelle a été ta plus grande réalisation depuis que tu es chez Amperiance ? 

Air parc one de Mauguio. Ça été un chantier de grande envergure, qui n’était pas compliqué techniquement mais compliqué dans le volume à proprement parler. En termes de portefeuilles, ce projet a même été le plus gros chantier de toute ma carrière. 

Quel est ton prochain défi sur ton poste ? 

Changer de type d’activités de chantier.
Actuellement, nous réalisons un caveau pour un domaine viticole à petite échelle et il y a de nombreux termes techniques, spécifiques au domaine du vin, que je dois comprendre. Je réapprends le métier car je repars à zéro finalement.
Je dirais donc que la réalisation d’une cave coopérative pourrait être un super défi car le monde du vin est un univers à part.  

Quelle est ton actualité du moment ? 

Nous venons de finaliser les chantiers du Crédit Agricole de Béziers et du Crédit Agricole de Pignan. Nous travaillons actuellement sur le projet de Zimmer Biomet où nous montons en puissance. Et nous sommes en phase de préparation au bureau d’études, pour organiser les futurs chantiers sur Arion 2, la fédération du bâtiment et l’albatros qui est un gros chantier prévu pour 2021-2022.